De grâce : une vision globale de la zone du canal!

jeudi 21 octobre 2010
Retour à l'aperçu

De grâce : une vision globale de la zone du canal!

Lors de la présentation du Plan du canal voici une dizaine de jours, la Ministre compétente Ministre Brigitte Grouwels a fait une déclaration remarquable dans une émission de TV Brussel: “Tous ces beaux projets dans la zone du port doivent être arrêtés”. Jef Van Damme réagit: “Le Port monopolise toute la zone du canal et veut l’exploiter au maximum comme zone industrielle. Mais l’on oublie que le canal coupe en deux toute une ville et que cette ville est en pleine croissance et se développe. Nulle part dans le monde un Ministre n’envisagerait de remplacer de beaux projets dans le centre-ville par des terminaux pour conteneurs ou des gares de transbordement.  C’est totalement méconnaître la fonction que le canal peut remplir dans le tissu urbain, une fonction de liaison et de développement urbain.” Le plan régional de développement actuel définit la zone du canal comme une région ayant une fonction de levier. Mais on n’a toutefois jamais rédigé de plan directeur. Le réaménagement de la petite ceinture est en cours et le pont de la rue Picard sera bientôt une réalité également. L’aménagement d’un parc à la porte de Ninove est lui aussi reporté aux calendes grecques. Entre-temps, Vilvorde développe le site de Renault pour en faire un lieu de travail et de détente et Malines veut un centre commercial. Il y a un manque de vision total. Jef Van Damme: “La Ministre Grouwels réagit par la défensive. Elle oppose les fonctions industrielles aux fonctions d’habitat et récréatives. Mais cette opposition n’a pas lieu d’être. Les différentes fonctions peuvent se renforcer mutuellement. Au lieu de tenir un discours industriel unilatéral, le gouvernement ferait mieux de rédiger un Masterplan où toutes les fonctions ont une place et concerté avec le Brabant flamand et la Région flamande. Le canal ne s’arrête en effet pas aux frontières de la Région de Bruxelles-Capitale.”