La rénovation des égouts doit se faire plus rapidement

jeudi 09 novembre 2017
Retour à l'aperçu

La rénovation des égouts doit se faire plus rapidement

L’effondrement de la Chaussée de Louvain en septembre nous a mis face à la réalité. Les égouts bruxellois sont en mauvais état. La bonne nouvelle : les égouts bruxellois vont être rénovés. Mais les travaux seront répartis sur 20 ans.

Un quart des égouts bruxellois sont en mauvais voire en très mauvais état, c’est ce qui ressort des chiffres de l’agence pour l’eau, Vivaqua. Vivaqua a analysé 40 % des égouts bruxellois.

La Ministre bruxelloise de l’Environnement, Céline Fremault (CDH) a confirmé qu’elle libère des budgets pour rénover les égouts : chaque année, 60 millions d’euros sont prévus pour la rénovation. Le coût total de la rénovation des égouts bruxellois s’élève à 1,5 milliards d’euros.

Je suis ravi que le problème soit abordé, mais je regrette que cela aille beaucoup trop lentement. Les égouts seront rénovés dans un délai de 20 ans, alors qu’ils devraient déjà être remplacés actuellement. Il faut que les choses aillent plus vite :  commencer les travaux plus tôt et libérer davantage de fonds.

Car les manquements ne vont faire que surgir. En reportant les travaux de rénovation, la Région risque des travaux de réparation ad hoc plus fréquents. Et les travaux ad hoc sont plus urgents, plus complexes et donc plus chers.

C’est ce que j’ai également dit à la Ministre au Parlement. Elle s’est défendue que le mauvais état des égouts était un héritage du passé. Cela fait trop longtemps que l’on a trop peu investi et trop tard dans les égouts. C’est vrai. Mais ce n’est pas une excuse pour ne rien faire. La problématique du mauvais état des égout doit être abordée maintenant ! On ne peut continuer à reporter le problème.

 

Photo: Chaussée de Louvain à Saint-Josse, septembre 2017 (reporters)