Les voleurs de bicyclettes se font attrapés grâce à des vélos appâts

lundi 06 novembre 2017
Retour à l'aperçu

Les voleurs de bicyclettes se font attrapés grâce à des vélos appâts

Les vols de bicyclettes constituent un fléau à Bruxelles. Y avez-vous aussi déjà été confronté ? Dans ce cas, vous savez à quel point un tel vol de bicyclette peut être démotivant pour encore enfourcher son vélo par la suite. Il faut améliorer la lutte contre le vol de bicyclettes à Bruxelles. Pascal Smet, Ministre de la Mobilité, va utiliser des vélos appâts.

Il ressort des chiffres de l’Université néerlandaise de Tilburg que le nombre de vols a baissé de 40 % en un an depuis l’utilisation de vélos appâts. À présent, Bruxelles aura également des vélos appâts grâce à un projet-pilote dans les zones de police Marlow (Uccle/Auderghem/Watermael-Boitsfort) et Montgomery (Etterbeek/Woluwe-Saint-Pierre/Woluwe-Saint-Lambert).

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le vélo appât est équipé d'un traceur. Lorsque le vélo appât est volé, la police peut donc le tracer via un système GPS. Il y a six vélos appâts différents en utilisation. Prochainement viendront également s’ajouter des vélos pliables. Les vélos proviennent du dépôt de vélos trouvés. Par ailleurs, la police dispose encore de neuf traceurs qu’elle peut installer sur d’autres vélos, en fonction des besoins.

Autres mesures

Les vélos appâts constituent une manière de mieux analyser et poursuivre le vol de vélos. Mais il faut encore d’autres mesures : davantage de parkings à vélos sécurisés, par exemple. Enfin, il convient également de mesurer et d’évaluer le vol de vélos. On y travaille également.

Des boxes vélos supplémentaires seront installés dans la Région. Par ailleurs, une plate-forme en ligne est en cours de création sur laquelle les propriétaires pourront enregistrer leur vélo. Les propriétaires pourront également signaler des vols sur ce site Internet. Le site sera lancé l’année prochaine.

Je ne peux qu’applaudir ces nouvelles initiatives. Je suis convaincu que se déplacer davantage à pied et à vélo (au lieu d’utiliser la voiture) feront de Bruxelles une ville plus agréable à vivre. Par conséquent, le politique doit créer les bonnes conditions préalables afin que davantage de personnes enfourchent leur vélo.

 

Pour en savoir plus sur l’effet des vélos appâts à Tilburg (NL)

Plus d’infos sur le dépôt bruxellois de vélos trouvés :

Photo : journée sans voitures 2017 (reporters)