Projet-pilote concernant les emballages consignés à Bruxelles

mardi 17 juillet 2018
Retour à l'aperçu

Projet-pilote concernant les emballages consignés à Bruxelles

La Ministre bruxelloise de l’Environnement lance un projet-pilote autour des emballages consignés. Grâce à cela, Bruxelles joue un rôle précurseur. Il faudrait instaurer une consigne dans toute la Belgique.

L’été, il y a de nombreux festivals à Bruxelles. Au terme de ceux-ci, on ne retrouve aucun gobelet consigné dans la rue. Mais les bouteilles et les canettes provenant des magasins s’amoncellent. Différents pays européens ont déjà instauré la consigne sur les bouteilles et les canettes. Cela permet de lutter contre les déchets sauvages. 

En Flandre, la N-VA et l’Open VLD bloque l’instauration de la consigne. Heureusement, Bruxelles va de l’avant. Le projet-pilote bruxellois commence cette année avec des bons à valoir pour les canettes dans certains points de vente.

J’espère que les esprits muriront et que la Flandre virera de bord en ce qui concerne la consigne. Il s’agit de la meilleure manière de lutter contre les déchets sauvages et de réutiliser les matières premières qui s’amenuisent.

Photo: le festival I love may 2018 (on utilise des gobelets consignés)

Lisez également les rarticles dans EchoLe soir, het Nieuwsblad et le Bruzz.