Projet toilettes publiques STIB trop lent!

mercredi 10 novembre 2010
Retour à l'aperçu

Projet toilettes publiques STIB trop lent!

Une étude effectuée par le groupe sp.a bruxellois en juin 2010 a démontré que seulement 11 des 66 stations de (pré)métro disposent de toilettes publiques. Généralement, elles sont dans un état lamentable et leur accès est limité. La STIB a alors répliqué que chaque station serait équipée de toilettes, mais qu’il faudrait en demander l’accès à un membre du personnel. Maintenant, la STIB annonce le lancement d’un projet pilote pour des toilettes payantes dans la station de métro Madou.

Jef Van Damme: “Enfin la STIB reconnaît ce que j’ai pu constater de mes propres yeux, à savoir que la plupart des stations ne disposent pas de toilettes publiques. Il y a du progrès. Mais le rythme auquel la STIB propose d’installer des toilettes dans les stations est beaucoup trop lent. Cela doit pouvoir aller plus vite, surtout que, jusqu’il y a peu, on disait qu’il n’y avait aucun problème. Je me pose également des questions au sujet de la phase test. Pascal Smet a déjà fait un essai en 2006 dans la station Bourse avec l’installation de 10 toilettes pour hommes et 10 toilettes pour dames.”

Selon le plan stratégique de la ministre Grouwels, 17 stations devraient être rénovées de manière globale. Vu que la STIB veut adapter l’installation de toilettes publiques au rythme des plans de rénovation, seulement 17 toilettes publiques seront installées au cours de cette législature – si tout se passe comme prévu. Jef Van Damme: “De plus, les desiderata de la STIB comprennent deux des rares stations déjà équipées de toilettes publiques, à savoir Bruxelles Midi et De Brouckère. Cette dernière vient à peine d’être rénovée … Pas très logique, tout ça.”

Jef Van Damme déplore le fait que les nouvelles toilettes de Madou seront payantes, alors qu’elles se situent dans la zone payante. Jef Van Damme: “Pourquoi les voyageurs doivent-ils payer deux fois? L’accès à des toilettes propres fait partie des services à la clientèle. Il ne faut donc pas payer de supplément.” sp.a propose de coupler l’accès aux toilettes publiques à la carte MOBIB.